Pompes funèbres & chambre funéraire, La Grand’Croix, vallée du Gier

Salle de cérémonie de NEPHTYS, Espace Gaïa

La salle de cérémonie permet de réaliser des cérémonies civiles ou laïques. Ce type de cérémonies concerne les personnes qui ne souhaitent pas intégrer d’aspects religieux lors des obsèques du défunt.

Elles laissent beaucoup de libertés à la famille puisque rien n’est obligatoire, tout est axé sur le souvenir et l’hommage au défunt. La cérémonie reste une étape importante qui peut intégrer la lecture de textes, poèmes, une prise de parole de la famille, une musique appréciée par le défunt, un décorum particulier et bien d’autres possibilités qui mettent en valeur le défunt et qui permettent de lui rendre un bel hommage personnalisé et ainsi de laisser aux proches un beau souvenir du départ de leur défunt avec le sentiment d’avoir fait ce qu’il fallait.


Les pompes funèbres NEPHTYS ont un rôle d’accompagnement et de soutien de la famille dans ce type de cérémonie.

Les pompes funèbres de la Grand’Croix intervient sur les communes de :
CELLIEU, CHAGNON, CHÂTEAUNEUF,  DOIZIEUX,  FARNAY, LA GRAND-CROIX,  L’HORME,  LORETTE,  PAVEZIN,  PÉLUSSIN,  RIVE-DE-GIER,  SAINT-CHAMOND,  SAINTE-CROIX-EN-JAREZ,  GENILAC,  SAINT-JOSEPH,  SAINT-MARTIN-LA-PLAIN, E    SAINT-PAUL-EN-JAREZ,   LONGES,  SAINT-DIDIER-SOUS-RIVERIE,  SAINT-MAURICE-SUR DARGOIRE,  SAINT-ROMAIN-EN-GAL, TRÈVES,  GIVORS,  SAINT-ETIENNE

Qu’est-ce qu’une cérémonie civile ?

La cérémonie civile est une célébration où les familles jouissent d’une grande liberté de choix. En effet, tout se fait en fonction de ce qu’elles désirent et en fonction des volontés laissées ou non par le défunt. La cérémonie laïque permet de se concentrer sur l’hommage rendu au défunt et son souvenir plutôt que de mettre l’accent sur les rites et coutumes.

Les cérémonies laïques peuvent permettre aux familles de faire leur deuil en témoignant beaucoup de respect envers le défunt. Avec ou sans pratique ni religion, l’objectif est de rassembler pour accompagner la personne vers sa dernière demeure.

Les cérémonies civiles sont généralement célébrées par le personnel des pompes funèbres qui fait office de maître de cérémonie.

Lors d’une cérémonie civile, la liberté est très grande d’où la nécessité d’avoir quelqu’un de la famille qui se charge de l’organisation avec l’appui de professionnels tels que les conseillers funéraires et les associations laïques.

La cérémonie est une étape importante dans le travail de deuil puisqu’elle va faire passer le défunt du monde des vivants vers celui des morts. Croyants ou non, pratiquants ou non, les obsèques s’accompagnent généralement dans l’inconscient commun par une volonté de rassembler la famille et les proches autour du défunt.

Un enterrement civil engendre les mêmes démarches administratives – acte de décès, déclarations diverses, etc. – qu’un enterrement religieux. Seul le passage dans le lieu de culte – église, mosquée, temple etc. – n’a pas lieu. 

Contrairement à la cérémonie religieuse, la cérémonie civile peut avoir lieu un dimanche. Pour ce faire, les pompes funèbres NEPHTYS de la Grand’Croix met à disposition sa salle de cérémonie Espace Gaïa. Dans ce cas, l’inhumation ou la crémation ne pourra être réalisée que le lendemain car les cimetières et les crématoriums sont fermés le dimanche. Une cérémonie civile se déroule généralement sur le lieu de mise en bière, c’est le placement du défunt dans le cercueil ou le lieu d’inhumation ou de crémation. En effet, les célébrations laïques peuvent se faire aussi bien :

  • Dans un funérarium qui accueille le défunt jusqu’à son départ pour le cimetière ou crématorium. Les proches peuvent venir se recueillir auprès de lui le temps qu’ils le souhaitent. La chambres funéraires NEPHTYS de la Grand’Croix est accessibles 24h/24 et 7j/7 via un digicode.
  • Le jour des obsèques, une musique pourra être jouée et le maître de cérémonie ou les personnes de l’association laïque liront quelques textes choisis par la famille. D’autres options peuvent être mises en place pour rendre hommage au défunt. Tout cela est abordé le jour de l’organisation des obsèques par le conseiller funéraire et la famille.
  • Au crématorium : tout comme dans une chambre funéraire de la Grand Croix, il existe un espace approprié pour un recueillement civil. Dès que les proches et invités sont installés sur un fond musical, le maître de cérémonie ou les personnes de l’association laïque prennent la parole pour introduire le recueillement. Cet instant est souvent suivi par un moment de silence. Les proches peuvent ensuite prendre la parole pour rendre hommage au défunt. Il est préférable de préparer ses textes à l’avance et d’éviter l’improvisation. L’écoute d’une musique appréciée par le défunt est aussi possible. Avant le départ du cercueil pour la crémation, la famille salue une dernière fois le défunt en déposant une fleur ou autre objet sur le cercueil.
  • Aux cimetières de CELLIEU, CHAGNON, CHÂTEAUNEUF,  DOIZIEUX,  FARNAY, LA GRAND-CROIX,  L’HORME,  LORETTE,  PAVEZIN,  PÉLUSSIN,  RIVE-DE-GIER,  SAINT-CHAMOND,  SAINTE-CROIX-EN-JAREZ,  GENILAC,  SAINT-JOSEPH,  SAINT-MARTIN-LA-PLAIN, E    SAINT-PAUL-EN-JAREZ,   LONGES,  SAINT-DIDIER-SOUS-RIVERIE,  SAINT-MAURICE-SUR DARGOIRE,  SAINT-ROMAIN-EN-GAL, TRÈVES,  GIVORS,  SAINT-ETIENNE. Dès que le corbillard est arrivé, le cortège constitué de la famille juste derrière le cercueil et les invités, suivent le cercueil jusqu’à la sépulture. Au moment de l’inhumation du cercueil, des proches peuvent prendre la parole et des fleurs ou autres objets personnels peuvent y être déposés.

Le déroulement de la cérémonie est bien évidemment différent d’une cérémonie religieuse car cette dernière peut durer moins longtemps. La cérémonie peut intégrer les étapes suivantes :

  • Accueil des proches.
  • Évocation du défunt par une prise de parole de l’officiant ou de la famille.
  • Lecture de textes ou de poèmes
  • Musique appréciée par le défunt, musicien, artiste, etc.
  • Recueillement par le silence.
  • Hommage au défunt par un membre de la famille ou un agent des pompes funèbres de la Grand Croix Nephtys.
  • Des fleurs de deuil, des bougies ou d’autres objets rappelant le défunt peuvent être placés sur le cercueil. La famille peut laisser certaines indications sur l’avis de décès notamment sur la nécessité d’apporter ou non des fleurs. Un dernier geste avant l’inhumation ou la crémation, dépôt de pétales de rose, geste en direction du cercueil, salut, etc.

Ces étapes peuvent être faites dans un ordre différent, c’est à la famille de décider du déroulement de la cérémonie notamment avec le conseiller funéraire qui organise les obsèques. De manière générale, la cérémonie permet de dire au revoir à la personne défunte et donc, de commencer son travail de deuil.

Tout est envisageable, il suffit d’en parler avec le conseiller funéraire des pompes funèbres de la Grand Croix. Quelques exemples : objets évoquant la passion du défunt, cadre photo, montages photos ou vidéos, décorum particulier etc.